L’actualité immobilière du mois de mai 2019 sur la côte basque et les Landes

La pression saisonnière des acheteurs contraste avec le manque d’offres de biens : c’est une aubaine pour les vendeurs. Les jardins sont plus beaux, les logements plus clairs, les 4 prochains mois sont très favorables pour les visites et les ventes. Comme chaque mois, Carmen parle aux vendeurs et leur donne les clés de leur réussite immobilière.

Embellie des ventes

Après un début d’année assez morose , les transactions reprennent. C’est de saison ! 
Comme chaque année, le retour des beaux jours s’accompagne de la reprise des projets et le marché immobilier local voit le retour des acheteurs.

Les banques maintiennent leurs taux bas et ont baissé leurs exigences de taux d’apport personnel pour accorder un prêt. Cette nouvelle pratique bénéficie particulièrement aux jeunes ménages qui peuvent ainsi financer leur premier achat immobilier ou à des petits investisseurs locaux qui souhaitent profiter des aides fiscales pour la location.  

« Bayonne, Boucau Tarnos attirent de plus en plus parce que le marché immobilier y est encore raisonnable mais les prix augmentent rapidement même si le niveau de départ est bien plus faible que sur les communes côtières voisines.

De nombreuses familles et actifs locaux sont en recherche de résidences principales »

Gwenaelle Poiraud

Responsable du secteur de Bayonne

En savoir plus sur le marché immobilier à Bayonne

La hausse des prix se déplace

Sur les zones tendues depuis de longs mois, les prix ont atteint des records.  La hausse de prix y est désormais ralentie mais celle-ci a causé un impact collatéral sur les zones limitrophes moins tendues. 

Celles-ci reçoivent désormais une demande qui ne peut plus accéder aux centre-villes des communes côtières . 

On va donc observer un ralentissement de la hausse de prix ou une stabilisation à prix hauts à Biarritz, Hossegor et Saint Jean de Luz et une forte augmentation des prix sur Boucau Tarnos ou Labenne par exemple. 

Les différences de prix entre les communes restent néanmoins liées à leur potentiel économique et aux revenus des ménages qui y habitent mais cet afflux d’acquéreurs peut déstabiliser le marché. Cela présente des opportunités réelles pour les vendeurs.

 

Une marge de négociation limitée

 

La tension sur le marché généré par le manque de biens à la vente a également un effet sur les marges de négociation. Les acheteurs préfèrent ne pas négocier les prix affichés afin de pas risquer de rater l’achat d’un bien convoité.  

Ceci met également le vendeur dans une situation de force. Mais attention à ne pas être trop gourmand : les acheteurs sont de mieux en mieux renseignés et ne se positionneront pas sur un bien trop cher… à moins qu’il soit vraiment exceptionnel. 

« Les prix resteront hauts tant que l’offre sera aussi faible et que les taux n’augmenteront pas. En tout cas, c’est un moment particulièrement intéressant pour vendre : le délai de vente est très court et les acheteurs sont là. On ne sait pas de quoi sera fait demain… »

Jérémie Cordier

Responsable du secteur de Saint jean de luz

Des évolutions de prix diverses 

Retrouvez les prix de l’immobilier sur les différentes communes du Pays basque et des Landes

Les flèches symbolisent l’évolution actuelle des prix

Prix de l’immobilier Biarritz et alentours

Les prix à Biarritz sont les plus élevés de la côte basque. La demande reste forte et les biens présentés à un prix cohérent trouvent acheteur en moins de 15 jours. Les offres de maisons à vendre sont peu nombreuses et continuent à générer des prix à la hausse. Bidart bénéficie de cette voisine si chère et voit aussi ses prix s’envoler. Anglet , quant à elle, est en phase de stabilisation des prix car, à part certains quartiers comme la Chambre d’Amour ou les 5 Cantons , le marché y est moins tendu.

Voir les annonces immobilières à Biarritz

Prix de l’immobilier à Saint Jean de luz et alentours

Les prix à Saint Jean de luz sont parmi les plus élevés et la pénurie de biens à la vente contribue à la tension du marché mais les prix ne devraient plus pouvoir augmenter énormément. Les acquéreurs sont prêts à acheter cher en coeur de ville (7000 €/m² ou plus) mais n’achètent pas n’importe quoi. Par contre, le délai de vente se raccourcit encore avec des acheteurs motivés. Les vendeurs vendent au prix , sans négociation et ont souvent le choix du profil de l’acheteur car les offres arrivent souvent ensembles, dès la mise en vente.  

La tension sur les prix a tendance à se propager en périphérie et sur la 2eme couronne comme à Saint Pée sur Nivelle qui connait un réel dynamisme actuellement. Ascain et Urrugne , qui étaient anciennement des marchés de report, ont déjà des prix plus élevés et subissent également la pénurie de l’offre. 

Voir les annonces immobilières à saint Jean de luz

Prix de l’immobilier à Hendaye

Le marché de Hendaye a des particularités du fait de sa proximité géographique avec l’Espagne et est très sensible aux variations liées à l’environnement économique des deux pays. 

Ce marché qui a atteint des records il y a plus d’une dizaine d’années s’est assagi après une chute liée à la crise espagnole Néanmoins la tension commence à se faire sentir sur certains quartiers de plus en plus recherchés par une nouvelle clientèle française désormais comme Hendaye Plage ou sur les hauteurs. 

Les prix ont fortement augmenté ces 6 derniers mois même s’il restent plus accessibles que sur les communes voisines. En particulier sur les petites surface qui sont les plus recherchées par la majorité des acheteurs (résidences secondaires).

Le marché de la maison à Hendaye est quasiment inexistant. Il y a peu de ventes et de demandes de maisons à Hendaye. Malgré tout, les prix restent raisonnables. 

Voir les annonces immobilières à Hendaye

 

Prix de l’immobilier à Bayonne et alentours

Bayonne connait un essor de son marché immobilier depuis maintenant plus d’un an. Recherché par les familles et les actifs, c’est essentiellement le marché de la résidence principale qui est actif.
Les aménagements des transports ont boosté l’attractivité des quartiers au nord de l’Adour, tout comme Boucau et Tarnos qui voient leurs prix augmenter actuellement.  

Voir les annonces immobilières à Bayonne

Prix de l’immobilier dans le Sud Landes

Les communes d’Hossegor et Capbreton restent à des prix très élevés. L’offre y est faible et très recherchée. Ce n’est pas le cas des communes un peu plus éloignées comme Labenne ou Tyrosse dans lesquelles les prix sont bien plus accessibles même si eux aussi sont en hausse.     Les acquéreurs sont prêts à faire plus de vingt kilomètres pour pouvoir habiter sur la zone. 

Voir les annonces immobilières à Labenne