L’augmentation des prix sur la côte bénéficie aux communes alentour

La raréfaction des biens immobiliers à la vente sur la côte basque fait monter les prix. Ce qui était déjà vrai pour Biarritz et Saint Jean de luz s’étend désormais à toute la côte basque et à la zone d’ Hossegor. Face à cette pénurie, les acheteurs se dirigent sur des secteurs moins prisés ou un peu plus loin de la côte, ce qui est une réelle opportunité pour des vendeurs. Voici un rapide panorama des zones actuelles de report.

La pénurie de biens fait augmenter les prix sur la côte…

Après une année 2017 exceptionnelle où l’on a connu un volume record de transactions, le marché a du mal à retrouver son souffle, la reconstitution du stock de logements à la vente demande du temps. Sur Saint Jean de luz, Ciboure, Guéthary, Biarritz (centre) et Hossegor, l’offre est inférieure à la demande et les prix y sont très élevés. Au sud de Biarritz jusqu’à Hendaye, la voie ferrée délimite deux zones distinctes de prix entre l’Ouest (côté mer) et l’Est de celle-ci . Ce deuxième secteur est devenu un marché de report assez dynamique et c’est une vraie opportunité pour les vendeurs. Cependant,  la hausse du marché ne permet pas tout et les biens trop chers ne se vendent pas. Les ventes record restent l’apanage de certains biens exceptionnels et surtout très bien placés.

…et profite aux vendeurs sur les zones de report

Le marché immobilier à Biarritz

Biarritz est une des villes côtières qui attire le plus.  Les prix restent à un niveau élevé dans l’hyper centre « Biarritz à pied » d’autant qu’il n’y a pas beaucoup d’offres. Les résidences secondaires restent majoritaires dans les transactions mais on peut remarquer une certaine détente du marché grâce à un report des acheteurs sur les quartiers comme St Martin, La Rochefoucault ou Lahouze . En effet, ces quartiers ont gardé leur authenticité et proposent des vraies vies de quartier avec des commerces et des services de proximité. Ils ont aussi l’avantage de proposer des petites maisons très recherchées par les familles ou les estivants vivant toute l’année en appartement. Les prix moyens au m²  dans un rayon de 15mn de la côte se situent actuellement entre 4000€ et 5200€ /m² pour ces zones proches du centre ville. Bidart , Bassussary et Arcangues sont également un marché de report pour des acquéreurs ne trouvant pas à Biarritz. Mais attention, ce n’est pas Biarritz,  et les prix du marché y sont très différents. D’autant qu’ils peuvent beaucoup varier selon la situation de votre bien :  côté mer/bourg de Bidart ou de l’autre côté de la voie ferrée ou encore selon le « charme » de votre maison à Arcangues ou Bassussary. Avec l’arrivée de l’été, les acquéreurs reprennent leur projet d’achat. Certains vendeurs l’ont bien compris et nous observons une augmentation de notre portefeuille de biens à la vente .

En savoir plus sur le marché immobilier Biarritz

Le marché immobilier à Saint Jean de luz

La demande principale se porte toujours sur le centre ville de Saint Jean de Luz et Ciboure où les prix restent élevés mais le marché de la villa reprend un second souffle en zone limitrophe : Ascain, Saint Pée sur Nivelle ou Ahetze, qu’il s’agisse de résidence principale ou secondaire. La demande sur ces maisons porte en moyenne sur des budgets compris entre 350.000€ et 500.000€. La légère baisse actuelle des taux d’intérêt relance la demande des jeunes familles qui recherchent des résidences principales essentiellement en périphérie. Les biens au prix du marché se vendent donc rapidement. Guéthary, un marché à part :  Le marché immobilier à Guéthary est unique car il n’y a pas ou peu de biens à vendre. Il est donc difficile définir une tendance ou un prix moyen mais il est courant de dire que c’est l’une des communes les plus chères de la côte basque.

En savoir plus sur le marché immobilier Saint jean de luz

Le marché immobilier à Anglet

Anglet est un des marchés immobiliers les plus dynamiques de la côte basque. Il profite des prix élevés de sa voisine Biarritz pour attirer des familles ou des personnes avec des budgets plus limités. A la différence de Biarritz ou St Jean de Luz, la superficie de la commune permet un volume important de transactions toute l’année. Les zones les plus recherchées sont les 5 cantons, les Sables d’Or et la Chambre d’Amour qui sont appréciées pour leur proximité de la mer et des commerces. Elles attirent des séniors et des familles aisées pour des prix moyens entre 5000 et 6000€ le m² pour les appartements et des budgets de 600.000 à 1M€ pour les maisons. Les appartements et les petites surfaces sont les plus demandés en résidence secondaire ou principale. La demande dans le quartier Montbrun est également très active pour de la maison individuelle et/ou de la résidence principale. Le budget moyen est entre 450.000 et 700.000€ dans ce quartier. Les autres quartiers d’Anglet sont moins recherchés et la concurrence peut y être forte et accentuée par de nombreux programmes neufs également proposés.  

En savoir plus sur le marché immobilier Anglet

Le marché immobilier à Hendaye

Si vous avez un bien à Hendaye Plage, vous êtes chanceux car cela reste le quartier le plus prisé d’Hendaye. Un appartement s’y vend entre 4000 et 6000€/m² et les transactions y sont très rapides. Les acheteurs sur Hendaye ces derniers mois sont quasi-exclusivement des acquéreurs de résidences secondaires ou des investisseurs. Le temps où Hendaye était achetée par des espagnols est révolu, les acheteurs sont désormais majoritairement français. Le recours au prêt est faible ce qui est très intéressant pour le vendeur car il y a moins de risque de rupture du compromis. Comme le parc de maisons individuelles à la vente est très faible à Hendaye (moins de 20% ), les transactions concernent majoritairement les appartements. Etant donné le niveau de prix à Hendaye Plage et la raréfaction de l’offre, la demande se reporte sur Hendaye ville et les communes limitrophes : Béhobie, Urrugne et Biriatou.  Un appartement avec terrasse et/ou petit jardin a toutes les chances de se vendre rapidement entre 3000 et 4000€ /m² .

En savoir plus sur le marché immobilier Hendaye

 Le marché immobilier à Bayonne

Bayonne voit sa population augmenter sans cesse. Les travaux d’embellissement du centre ville, le développement des transports en commun et ses prix raisonnables en font une ville très appréciée des locaux et des actifs. La tendance de la demande principale reste identique : engouement pour le quartier Saint Esprit pour son embellissement et le centre historique pour le charme de l’ancien. Les appartements du centre ville se vendent rapidement en moyenne entre 2600 et 3300€ /m² en fonction de leur état et de celui de l’immeuble. Le quartier des Arènes reste le quartier le plus côté de Bayonne mais fait face à une pénurie de biens. Quelques programmes neufs comme la résidence Argian sont les uniques possibilités offertes aux acheteurs qui veulent profiter de cet environnement. Les quartiers Marracq et Beyris sont également appréciés et ont également vu leur prix monter avec des budgets entre 500.000 et 750.000€ pour une maison individuelle. La rareté des biens dans ces quartiers ouvrent des opportunités pour les vendeurs des quartiers Arrousset, Sainte Croix et le Séqué. Ces secteurs attirent une clientèle locale et familiale qui recherchent des biens avec terrasse ou jardin. Les communes limitrophes de Bayonne bénéficient également de cet engouement et Boucau/Tarnos,  St Pierre d’Irube, Urt, Mouguerre ou encore Ustaritz  intéressent aussi les jeunes actifs et les familles. Si vous avez un bien dans cette zone, en particulier une maison, c’est le dernier moment pour profiter de l’afflux de nouveaux arrivants qui cherchent à déménager pour la rentrée.

En savoir plus sur le marché immobilier Bayonne

Le marché immobilier du Sud Landes

La côte Sud des Landes est également un marché de report de plus en plus dynamique : Tarnos, Ondres ou le Pays de Seignanx font toujours partie de la zone de chalandise de Bayonne.  Les budgets sont plus raisonnables que sur la côte basque et les acquéreurs acceptent de s’éloigner du BAB pour pouvoir acheter plus grand. La côte landaise à Hossegor- Capbreton – Seignosse Ocean est toujours aussi prisée et le prix de certains biens avoisinent le prix de la côte basque. Bien placés et au prix du marché, les biens se vendent sans délai. Cette tension bénéficie à des zones un peu en retrait comme les quartiers Le Bouhebe et La République à Capbreton ou les communes de Labenne et Ondres. Les secteurs de  Benesse Maremne, Tyrosse , Seignosse Bourg , Tosse ou encore Angresse bénéficient d’une très forte demande de gens qui recherchent des résidences principales avec des budgets inférieurs mais néanmoins proches de la côte. Les budgets affectés à l’achat d’une maison sur Labenne ou Tyrosse par exemple sont en moyenne entre 250.000 et 450.000€.   Il existe également une demande ciblée pour des maisons individuelles sur Vieux Boucau les Bains. Pour certains, c’est là et nulle part ailleurs. En savoir plus sur le marché immobilier à Capbreton

L’été arrive et avec le beau temps, le retour des visites et des projets d’achat. Le marché se dynamise dans les zones limitrophes alors profitez en : N’hésitez pas à faire estimer votre bien rapidement. Il ne faut pas rater les bonnes opportunités.
Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste de diffusion ci-dessous pour recevoir automatiquement des informations pour vendre.
Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.