Voici notre analyse du marché. Comme chaque mois, Carmen parle aux vendeurs et leur donne les clés de leur vente immobilière

Après une période un peu folle, l’accalmie

Le marché immobilier de la côte basque et du Sud Landes reste actif mais il n’est pas prêt à s’envoler comme certains le pensaient. Le marché est actuellement sain, c’est à dire que les prix sont certes élevés mais cohérents et les acheteurs sont encore présents.  Cependant les chiffres des prêts immobiliers ont fortement baissé fin 2017 préfigurant un atterissage en douceur de la demande.
Si les zones traditionnellement très tendues comme le bord de mer voient leur prix continuer à augmenter avec des acheteurs au comportement parfois irrationnel, le marché s’auto-régule et la hausse de prix de l’immobilier ce mois-ci reste relativement modérée dans les zones tendues (Biarritz, Saint Jean de luz, Hossegor, bords de mer) et s’est stabilisée depuis déjà quelques semaines ailleurs.

Des acheteurs au pouvoir d’achat limité

A part les riches acheteurs, la plupart des acheteurs normaux ont un budget limité. Si l’année dernière, les taux d’intérêts bas ont réussi à gommer pendant un moment l’impact de l’augmentation des prix,  ce n’est plus le cas désormais.  Les prix se trouvent donc face à un prix de marché qui va se trouver limité par la capacité d’investissement des acquéreurs sur la côte basco-landaise qui se situe en moyenne entre 300.000 et 450.000€ pour une maison individuelle et entre 130.000 et 250.000€ pour un appartement. (Ceci est une moyenne sur les offres des 3 derniers mois sur la zone hors extrêmes)

Par ailleurs, les acheteurs sont plus prudents. La nouvelle vision de l’Etat sur l’immobilier (IFI, limitation des aides et des avantages fiscaux) freinent certains acquéreurs potentiels de résidences secondaires et les investisseurs  .

« Au Port Vieux, à Biarritz, nous avons vendu un appartement en 3 jours. Mais il  y a un marché intermédiaire plus difficile, ce sont les biens entre 400.000 et 600.000 € trop loin de la mer pour être des résidences secondaires mais suffisamment près des zones tendues pour présenter des prix hauts. Ils se vendent difficilement et les prix ont tendance à baisser.  » Stéphane Ortiz

Responsable du secteur de Biarritz - Anglet

Hendaye : Des chiffres qui parlent aux vendeurs !

Le début de l’année chez Carmen Immobilier à Hendaye a été efficace. Déjà 25 offres d’achat proposées dont 18 acceptées et validées au prix demandé par le vendeur.

Grâce à notre carnet d’adresses d’acheteurs solvables aux financements déjà bouclés , nous avons pu vendre dans des délais brefs 13 appartements et 4 produits d’exception avec vue mer ou port de plaisance ! Une vraie valeur ajoutée pour un vendeur.

La demande principale à Hendaye se porte sur les 2 pièces et 3 pièces Plage et le prix peut varier du simple au double en fonction de la vue, de l’emplacement et de l’état du bien. Mais les hauteurs et le centre ville sont tout aussi attractifs et le marché y est de plus en plus porteur : les acquéreurs ont compris, plus ils s’éloignent de la plage et plus ils gagnent en m² et en prestations.

En savoir plus sur l’immobilier Hendaye

Les acheteurs en direct négocient plus

Vendre n’est pas si simple. Les acheteurs qui passent de particulier à particulier imaginent qu’ils peuvent faire baisser le prix du fait qu’il n’y a pas d’intermediaires.  Les offres faites sont donc généralement inférieures au prix demandé et les négociations plus longues.

Nos conseillers immobiliers connaissent parfaitement le prix du marché et le nombre d’acheteurs potentiels sur la zone. Ils savent quand on peut tenir un prix ou accepter la négociation. C’est plus difficile quand on vend ponctuellement.

Avec la bonne tenue actuelle des prix, les particuliers peuvent souvent vendre au prix qu’il souhaitait en passant par une agence et ainsi profiter de la visibilité et des services qu’elle offre en s’évitant tous les soucis d’une vente en direct.

 » Le propriétaire voulait essayer de vendre en direct. Il a eu une offre 15.000 € en dessous de son prix en passant de particulier à particulier.
Nous l’avons passé en Mandat Sérénité, ce qui a permis de rendre beaucoup plus visible son bien et nous lui avons vendu à son prix initial . En effet, l’acheteur a compris que nous pouvions proposer le bien à d’autres car nous avons un portefeuille d’acheteurs important, il n’a donc pas trainé pour se décider. » Régis Broquère

Responsable du secteur Sud Landes

Le neuf : une concurrence aux prix élevés

Les promotions neuves sont actuellement très nombreuses .  C’est le cas sur Bayonne , Anglet ou encore Bidart où de nombreuses promotions sont en cours de commercialisation. Cela génère une concurrence réelle sur les propriétaires de biens anciens.

Cette offre d’appartements neufs est néanmoins proposée à des prix élevés. En effet, certains promoteurs ont  acheté du foncier à des prix déraisonnables et doivent le répercuter sur le prix de vente. On peut donc envisager un retour des investisseurs sur de l’ancien. 

Le coup de pouce de Carmen

En ce moment et jusqu’à la fin du mois d’avril , si vous envisagez la vente , vous pouvez profiter d’une offre exclusive :

Pour tout mandat Sérénité signé, nous vous remboursons la totalité de votre taxe foncière

* Offre valable pour tout mandat SÉRÉNITÉ signé entre le 1er mars 2018 et le 30 avril 2018. Le remboursement, conditionné par la réalisation de la vente par nos soins, porte sur la totalité de la taxe foncière du bien objet du mandat. Le règlement interviendra après la signature de l’acte authentique, par chèque ou par virement, sur présentation du dernier avis d’imposition (taxe foncière) acquitté

Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste de diffusion ci-dessous pour recevoir automatiquement des informations pour vendre.
Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.